Rencontres

Les sites sont bons nous sommes nuls

Absolument aucun service ne dépasse la mention passable, et encore, en traînant des deux pieds. Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le poil qui nous dépasse Donc ça marche. Mais on déteste. Outre que nous observons là un paradigme amour-haine intéressant, cette ambivalence traduit un décrochage entre le ressenti et les résultats. Une surabondance de choix, un mauvais algorithme, des interfaces non intuitives?

Laisser un commentaire

Adresse strictement confidentielle *

Back to top